Association Montgeronnaise de Jeux d'Histoire
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Historique des équipages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Diab'
Admin
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 03/02/2008
Age : 38
Localisation : Montgeron

MessageSujet: Historique des équipages   Lun 29 Mar 2010 - 21:26

Je vous invite à mettre dans ce post uniquement vos historiques et/ou les particularités de votre équipage.

J'ouvre le bal.


Tout à commencer par une lettre où un jeune capitaine prit ses lettres de marques auprès du Roi de France afin de faire sa fortune (officiellement au Roi mais aussi et surtout la sienne). C'était un bon capitaine qui avait déjà fait le corsaire dans la Manche contre les Anglais et les Hollandais.
Il était apprécié de son équipage et les hommes s'engageaient sous son commandement assez confiant car il avait connu peu d'échec. On trouvait de tout dans son équipage, des marins de toutes les nationalités mais aussi des esclaves affranchis ou en fuite, des "matelotes" (des femmes au caractère bien trempé qui buvaient et se battaient comme des hommes), il y avait aussi le mousse, mascotte de l'équipage et qui servait le capitaine à table.
Alors qu'il se dirigeait vers une zone où les navires de commerces de toutes les nationalités foisonnaient, tout comme les pirates, d'étranges bruits, d'étranges rumeurs parvinretn à ses oreilles.
Beaucoup de marins se réunissaient vers une même zone, pourquoi, tout le monde l'ignorait, certains imaginaient le fameux trésor des mayas, d'autres l'heldorado, d'autres encore une terre nouvelle peuplée d'Amazones, voire la Fontaine de Jouvence et beaucoup d'autres rumeurs encore plus folle.
Le capitaine décida donc de se diriger vers cette étrange zone où tout le monde allait en ayant tout de même pris la précaution de prendre des Lettres de Marques Espagnole, Anglaise et Hollandaise en plus de ses Lettres de Marques Française, on ne sait jamais, s'il n'y a rien, il pourra toujours rançonner quelques navires au passage, histoire de ne pas repartir à vide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stef

avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 13/02/2008
Age : 48
Localisation : Ablon sur Seine

MessageSujet: Re: Historique des équipages   Lun 12 Avr 2010 - 11:36

OK A moi.. Comme je le disais par ailleurs.. je ne pouvais pas zapper cette occasion ...(d'aucuns sauront que mon nom de famille étant Neveu..)
-------------------------------------------------------------------------
Jacques Neveu de Pouancey, neveu du gouverneur de Saint-Domingue Bertrand d'Ogeron de La Bouëre,
devient lui-même gouverneur de l'île en 1676, et entreprend dès son
arrivée de désarmer les pirates, boucaniers et flibustiers et de
favoriser la culture du sucre aux dépens de celle du tabac, deux ans
après la création de la ferme du tabac et de la Compagnie du Sénégal. Cette politique se heurte très vite à la résistance des petits planteurs de tabac.
En 1677, il écrit à Colbert
pour l'informer des premiers résultats dans la lutte contre les
flibustiers, tandis que la capitale de la colonie est déplacée, de l'île de la Tortue à Port de Paix
sur la grande île de Saint-Domingue. Il souligna le déclin de la
flibuste, avec son corollaire le développement des plantations dans les
établissements français de Saint-Domingue. Il constatait le départ des
flibustiers de la Tortue au profit du Petit-Goave et regrettait
beaucoup les hostilités avec la Hollande. Il a rédigé une définition du
métier de flibustier en 1677 dans un mémoire au Roi de France.
Après avoir supervisé le passage au statut de planteur de sucre à la Martinique d'un des chefs des flibustiers, Charles François d'Angennes, marquis de Maintenon, il quitte son poste de gouverneur en 1682 et c'est un autre angevin, Pierre-Paul Tarin, sieur de Cussy, qui lui succèdera de 1684 à 1691.------------------------------------------------------------------------
Mon objectif sera donc à la tête de la marine Royale du plus grand Roy de l'Univers d'anéantir la Piraterie et d'enrichir le trésor royal.Acheter les services de grands corsaires de St Malo me sera certainement plus aisé que de passer alliance avec d'autres Marines Royales Portugaises, Hollandaises ou Anglaises, tant que la guerre entre nos nations fait rage.Les Espagnols sont nos alliés et trouveront toute assistance en nos ports.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fantoche

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 18/01/2009
Age : 26
Localisation : montgeron

MessageSujet: Re: Historique des équipages   Mar 13 Avr 2010 - 10:49

Le capitaine Bel Mûre, fils de Pâ Mûre ,grand pirate connue pour être un grand gentleman et pour son tricorne légendaire dont plus d'un le voudraient, a suivie les pas de son père.
Quand son papa est mort, il a décidé de prendre la reléve. Il a monté un équipage et est allé au port le plus proche "demander gallament" un bâteau! Pas de chance, c'était pas un bâteau fait pour la mer.
Il en "demanda gallament" un autre et partie au large.
Son objéctif: trouver où est caché le plus grand trésor des 7 mers: le tricorne de son père! Avec ça, il sera le plus beau de tous les hommes, toutes les filles lui tomberont dans les bras et les hommes l'acclameront!
Seul problème, où est il? Il parait qu'il serait dans les caraïbes...
Pas de temps à perdre, on y fonce en demandant poliment le chemin et en "marchandant" à des prix raisonnable les vivres de ceux qu'on rencontrera.

C'est ainsi que le capitaine Bel Mûre, accompagné de Edward "Laguigne" son second nobles de naissances et malchanceux comme pas deux, son quartier maitre Snigie Snipe à l'oeil de mouette (sisi, ça voie loin une mouette), ses fidéles duellistes Jack "le pasteur" pasteur ayant eu une révélation après avoir perdu ça jambe et qui prêche la bonne parole(découper les gens avec un hachoir), Ted "boum" qui explose tous de son tromblon, Kounta Kinté le costaux, Dunck rogers le vieux qui l'admet pas et Rouckmoutte le rouquin que personne n'aime mais il s'est bien tiré alors on le garde et tout les autres garçons partent à l'aventure à la recherche du tricorne légendaire de Pâ Mûre...
Et de trésors par milliers aussi, ça à l'air bien ça aussi...


Dernière édition par fantoche le Mar 13 Avr 2010 - 11:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Historique des équipages   Mar 13 Avr 2010 - 11:02

François MISSON vous faut le plaisir de vous informé que tout les membres de son équipage sont près à accueillir de nouvelles recrues à tout moment et que le partage du butin se fait dans le respect du Code d'Honneur de la confrérie.
Le capitaine a quitté le service du roi (un exploiteur) pour hisser le drapeau de la LIBERTÉ, afin que tout les hommes puissent fuir et vivre en liberté.
Nous ne faisons pas de quêtes farfelues, mais nous luttons pour la liberté et aussi pour notre retraite après la piraterie.
Oye, oye rallié vous au drapeau de la LIBERTÉ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matall91

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 23/03/2009
Age : 33

MessageSujet: Re: Historique des équipages   Mar 13 Avr 2010 - 17:51

voila l'histoire de mon captain....

Ambroise le Cornec, originaire d’une famille de pêcheur du pays Vannetais, avait choisi un autre destin que ses illustres ancêtres, et était jusqu’à très récemment impliqué dans divers commerces (plus ou moins fructueux !) avec la compagnie orientale des Indes. En effet, il s’était lancé très tôt dans le commerce d’épices, notamment avec des négociants de la colonie Hollandaise de Ceylan. Son principal associé, Jean Legain, ancien capitaine de la marine royal française, homme âpre et bourru au demeurant mais d’une fidélité à toute épreuve, veillait à faire fructifier la boutique en revendant toutes ces denrées exotiques au marché de la ville moderne d’An Oriant (Lorient). Mais notre Ambroise, bien que particulièrement roublard et doué en affaire, avait un fâcheux penchant pour les boissons fermentées ainsi que pour le jeu…(sans parler des femmes !). De plus, il était friand des jolis atours (notamment ceux en provenance des comptoirs Génois ou Vénitiens….la grande classe quoi !), et aimait à ce qu’on le confonde avec un riche marchand. C’est ainsi que, malgré le succès de son négoce, il se retrouvait fréquemment endetté ; et par un soir, au fond d’une taverne bruyante et enfumée du port de Ceylan, embrumé par la bière batave, il se retrouva à jouer son bateau de fret « le bel aventure » à un célèbre jeu de dés connus de tous les navigateurs : le slooby…(ou cul de chouette en français).

C’est ainsi que, complètement fauché, à son retour en France, il se présenta devant notre bon roi Louis XIV, et s’engagea comme corsaire. Ayant reçu ses lettres de marque, il réunit ses quelques derniers doublons afin d’acheter un côtre (le Louarn ar mor) à porzh Loeiz (port Louis en bon François). Puis, toujours accompagné de son fidèle bras droit Jean legain (qui accepta une fois de plus de le suivre, après avoir vociférer toute sorte d’insulte à l’encontre de son associé), Il recruta quelques solides gaillards dans les rues de Lorient, et entreprit de partir vers les caraïbes, afin de relancer ses affaires en pillant quelques bateaux Anglais et Hollandais (de toute façon, il les a jamais aimé.. !) et pourquoi pas, trouver un nouveau Fillon marchand aux Antilles françaises….(la contrebande de rhum doit être lucratif non?..)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ra-deg

avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 18/01/2009
Age : 58
Localisation : égouts de montgeron

MessageSujet: Re: Historique des équipages   Mer 14 Avr 2010 - 17:58

Jeune noble espagnol désargenté d'une famille renommée de capitaines de la Royale espagnole de père en fils, Miguel El Pintor de Los Dioses partit aux Caraïbes pour mettre ses talents au service du Gouverneur des Provinces espagnoles. Comme la marine espagnole souffre de plus en plus de la pression des corsaires et des pirates, un capitaine compétent fut immédiatement accueilli et doté d'une frégate, charge à lui d'enrôler son équipage sur ses deniers, quitte à se rembourser sur les prises. Or Miguel El Pintor de Los Dioses étant dénué de fortune, il prit l'habitude de recruter dans les bouges les plus glauques ceux qui parmi les ivrognes n'avaient pas assez de jugeote pour refuser de prendre un "p'tit dernier avant l'escale", gagnant ainsi le surnom de "El Trapacista" (le fourbe)...
Ce surnom devint rapidement légendaire puisque tout le monde remarqua, à chaque escale, son besoin impérieux de trouver de nouvelles recrues pour combler les nombreuses pertes dues à des engagements sanglants.
Mais le Gouverneur de sa majesté Philippe IV pris l'habitude de fermer les yeux devant les victoires éclatantes d'El Trapacista (on se rappelera comment la fille du gouverneur Hollandais fut arrachée des mains de plusieurs factions de pirates et de corsaires, avant d'être échangée contre un navire espagnol capturé par ces mêmes hollandais). Bien sur des rumeurs colportées par des nobles jaloux affirment que des navires marchands inoffensifs, ainsi que des petits ports sans importance, mais tous n'appartenant ni à la Couronne espagnole ou française (alliée à Philippe IV), furent livrés au pillage et aux pires exactions... De fait, malgré ses méthodes de recrutement douteuses, aucune mutinerie, ni même aucun mouvement d'humeur des survivants de ses équipages ne fut jamais à déplorer, ce qui convenons-en, témoigne des qualités d'un bon capitaine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gautheyminiatures.fr/index.cfm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Historique des équipages   

Revenir en haut Aller en bas
 
Historique des équipages
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Dossier] Historique : les grandes dates de Disneyland Paris
» n°2 en 1966 de la Revue Historique des Armées
» Infanterie de ligne - Régiment n° 24 - avec historique
» [AIDE] Désactiver l'historique des appels (pop-up après appel)
» Livre historique sur la bataille des Ardennes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AMJH :: Archives :: Campagne LOTHS - Juin 2010-
Sauter vers: